RIP petite machine, Moelle épinière du LAN 1999-2011

Cher petit serveur, Empiétant sur 3 décennies, rip.JPG Tu as fonctionné de 1999 à 2005 en tant que contrôleur de domaine windows 2000 serveur.

En 2005, tu as été remplacé et a eu une année sabbatique. En 2006, j’avais eu besoin d’une machine pour faire des tests. Tu m’as tendu les bras, je t’ai remis dans la salle des serveurs.

Mes tests étant concluants, je t’ai remis en production: sur une débian 4. J’ai tenu à ce que tu restes à jour, durant ces années. Il y a donc eu ensuite une débian 5 puis une débian 6 pour contrôler tes périphériques.

Au fur et à mesure que les années se sont écoulées, tu contrôlais de plus en plus de choses. D’abord un serveur DHCP, puis un e-mail, un peu de http et des bases de données. Puis une passerelle /proxy. Lorsque j’ai eu besoin de créer dautres VLANS, je t’ai rajouté des pâtes et tu as servi de passerelle. Si bien que d’un serveur à vocation de bricolage pour des tests, tu es redevenu une moelle épinière du réseau. Sans toi, rien ne marche, et tu me l’as rappelé plusieurs fois.

Tu n’as rien à envier de tes voisins de la salle des serveurs, beaucoup plus jeunes, mais qui n’en glandent pas une comparé à ce que tu fais. En plus eux quand ils sont en sur-utilisation, ils le font bien savoir, contrairement à toi.

Tu as même été une star, grâce à une apparition dans une vidéo qui a fait un énorme buzz sur internet à Noel 2010:

On en a fait des choses ensemble! Tu te souviens de la fois où tu a été compromis? et de la fois où par erreur je t’ai envoyé une commande récursive en root sur ta racine de fichiers, Je crois que c’était un chown -R user /

Ah et oui, le premier avril 2009, c’est à partir de toi qu’on avait lancé le script qui avait traqué dans les profils itinérants l’image en fond d’écran pour la remplacer par un poisson.

Sache que tu es la machine que j’ai eu le plus de plaisir à paramétrer. J’en ai passé des heures sur ton dos en ssh, ou directement depuis ta connectique PS2, et ça toujours sous la charge d’un LAN d’une petite centaine de postes.

J’ai mis hier la plupart de tes services off au fur et à mesure que je les déplaçais sur ton remplaçant.

Je t’offre un barouf d’honneur, Aujourd’hui, tu envoies une sauvegarde totale, en pleine journée à travers le réseau. ça va le faire ralentir.

Enfin avant de t’éteindre tu vas saluer tous tes petits camarades en pingant la plage d’IP principale du LAN. Je garderai le fichier de log en mémoire.

  1. for i in {1..254}; do ping -c 1 192.168.10.$i >> bye.txt; done

Voici le bye.txt , log de ton au revoir sur le réseau.

Commentaires

1. Le mercredi, juin 8 2011, 15:27 par TimCruz

Tu mets tant de poésie dans cet adieu... Ah c'est beau!

2. Le mercredi, juin 8 2011, 18:27 par gnieark

merci!

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://blog-du-grouik.tinad.fr/trackback/616

Fil des commentaires de ce billet

Page top