Bonnes pratiques de Gnieark pour installer et ou maintenir une baie informatique

Je ne suis pas électricien ni spécialiste câbleur. Ce billet n’aura pas la prétention d’être exhaustif. Cependant, j’ai un bon retour d’expérience.

Ces derniers jours, nous avons changé le cœur du réseau au travail, c’était l’occasion de faire du gros ménage dans la baie.

Voici la baie avant:

Elle contient les arrivées des fibres optiques; une cascade de switchs pour brancher ces fibres, les routeurs servant au lien VOIP pour la téléphonie.

baie-old.JPG

Bon ok, c’est une baie qui était probablement propre à l’origine. un bâtiment s’est construit, il y a eu des répartiteurs supplémentaires. Lors du passage en VOIP, comme l’arrivée téléphonique était collé à coté, j’ai collé les routeurs dedans. Le système d’onduleur général à toute la salle a été changé, il a fallu pendant une période ajouter des petits onduleurs avec batterie etc... Ces défauts sont les suivants:

  • Trop haute, je montais systématiquement sur une chaise quand j’avais besoin d’y accéder.
  • C’est une armoire fermée. L’accès se fait en façade uniquement. J’y allais à taton pour brancher les prises électriques à l’arrière des répartiteurs. et à chaque fois que je bougeais le fil qui relie le routeur de téléphonie... plouf téléphone off pendant 15 min pour tout l’hôpital.
  • Trop chargée, je vous laisse imaginer le sac de nœud (en façade ce n’est que la partie émergée; derrière les équipements, c’est pire.)
  • Les câbles ethernet arrivent bruts, ça fait fouillis.

A titre d’excuse (spamoi c’est les autres), certes, j’ai rajouté mes merdes, mais elle ne fermait déjà plus quand j’ai pris mon poste actuel, à cause de câbles qui avaient été passés par la façade.

Une fois nettoyée (recâblée quasi totalement) et la cascade de répartiteurs remplacée par un rack cisco;

La baie devient:

Ce n’est pas parfait, loin de là, j’y reviendrai... mais haaa!!! Visuellement, j’ai l’impression que le réseau respire mieux là.

Elle garde les arrivées optiques (les jarretières sont reliées à une autre baie, photo plus loin), les rooteurs de téléphonie, et juste un switch (les quelques câbles RJ45 que je n’ai pas ramené au niveau du rack cisco, mais ça ne saurait tarder)

(désolé pour la qualité de la photographie)

IMAG0243.jpg

et en plus maintenant je peux la fermer!

IMAG0242.jpg

Quand à la cascade de switchs qui a disparue, elle est remplacée par un rack cisco; installé 3 mètres plus loin dans la pièce, à hauteur d’homme et accessible par les cotés:

IMAG0246.jpg

La morale de tout ça, les bonnes pratiques par Gnieark:

En "bonnes pratiques", je vous invite à consulter les articles suivants d’Alain Faure sur son blog, il traite ce sujet plus sérieusement que moi:

Revenons à mon cas et mes conseils gniearkiens (qui sont en légère contradiction avec Alain Faure, mais c’est, je pense qu’il a l’habitude d’intervenir sur des grosses salles des serveurs)

Vous l’aurez compris, au passage il y a eu une modification de la structure du réseau. Entre certains points du LAN, il y avait jusqu’à 8 répartiteurs intermédiaires à cause de la cascade de switchs. Remplacée par un rack cisco avec une ligne de prises optiques. A présent il y a au maximum 3 éléments intermédiaires entre deux points du LAN et bien souvent seulement 2, alors que je distribue 4 bâtiments dont les deux plus haut ont 5 niveaux.

Mais ce n’est pas l’objet de ce billet. Ici je souhaite écrire au sujet de l’organisation de la (les) baie(s) informatique(s). J’ai mis plusieurs jours à nettoyer le sac de nœud de câbles Ethernet, de jarretières optiques et de prises d’alimentation. #sachezLe

Tout d’abord, le choix de la baie et fonction de son implantation

fermée? (une armoire ou juste une armature):

Dans une circulation ou une pièce non dédiée uniquement à ça, il faut une armoire pour la protéger, je le conçois. Cependant dans une "salle des serveurs" fermée à clefs, climatisée, où que presque personne ne rentre... Qu’est-ce qu’on va s’emmerder avec une armoire!? Un châssis (squelette) de rack c’est mieux! La protection est assurée par la porte de la pièce, et on ne bloque pas la circulation d’air climatisé (à moins qu’on ait les moyens de faire passer la clim sous la baie).

En résumé:

  • Dans un circulation / pièce non dédiée : armoire fermée
  • Dans une salle informatique:
    • Vous pouvez amener la clim sous la ou les baies: armoire fermée (avec les ouvertures en dessous et au dessus quand meme), mais avec une paroi démontable sur un des coté
    • La clim est plus classique: juste un chassis.

A la bonne hauteur et accessible par les cotés, c’est le bonheur du technicien réseau.

L’arrivée des câbles

Dans un rack ouvert

J’aurai tendance à faire arriver le courant faible par le haut de la baie, et le courant fort par le bas [1].

Cependant dans le cas d’une armoire fermée,

Idéalement tout arrive par le bas.

Les panneaux de brassage

Faire arriver les câbles sur un panneau de brassage en haut de la baie c’est le plus clean (là je reconnais que je ne l’ai pas fait, mais la plupart des câbles avaient déjà un ou deux point de coupure, je ne voulais pas en rajouter [2]). Oui mais attention au piège suivant: Les panneaux de noyaux ne sont compatibles qu’avec la même marque de noyau... et encore, j’ai des noyaux 3M qui ne vont pas avec le panneau 3M [3].

Je conseille donc d’installer un panneau avec tous ses noyaux, même si vous ne les câblerez pas tous. Mais dans un an ou deux lorsque des câbles devront être ajoutés, vous serez content de ne pas avoir à soit démonter la plaque existante ou en installer une seconde alors que la première n’est pas remplie, juste parce que vous ne trouvez plus le bon modèle de noyau.

Le brassage dans la baie

Pour fignoler, attribuons 1 U à un guide de cables. Quelques colsons pour fixer les cables, c’est bien; mais ça c’est classe:

giga-media-panneau-guide-cables-a.jpg

Et comme l’écrivait Alain Faure, juste pour l’esthétique, les cordons sont verticaux et/ou horizontaux, mais pas en biais, ça fait propre à l’œil (votre directeur ne bite rien en informatique, mais un truc qui fait clean, ça le rassurera)

Et non, ne profitez pas de vos stocks de câbles ethernet de 3 mètres ou plus (je l’ai fait), ça fait forcément dégueulasse. Prenez le temps d’acheter une réserve de cordons de 50cm voire 1 m pour brasser dans les baies.

Ah et aussi, faites pas comme moi, ne sertissez pas vous même les câbles.

Les rares équipements qui ne sont pas rackables.

Il faut les éviter mais bon parfois c’est dur: Le modem qui vous a été imposé par votre fournisseur d’accès par exemple. Ne le mettez pas à l’arrache au sur le plancher de la baie, voire pire les empiler (vous aurez vite un sac de noeud et ne pourrez pas les bouger.) Une plaque qui vous permettra de les poser proprement sur un ou deux U dans la baie, c’est mieux.

Les prises électriques.

Argh, L’ancienne baie évoquée en début de ce billet avait une multiprise collée au fond de la baie. Les cordons électriques contribuaient au sac de nœuds derrière. Certains équipements n’ont pas de bouton off si par malheur un reboot électrique est nécessaire, amusez vous bien pour trouver la bonne prise.

Bref au delà de 4 équipements électriques dans la baie, mettez une réglette de prises sur un U.

Je crois que j’ai fait le tour de mon retour d’expérience gniearkien.

Ah si, au fait: Le provisoire devient systématiquement du permanent. Il faut faire propre du premier coup, tant pis si c’est plus long. On ne prend jamais le temps de recâbler (ou autre) un truc fait dans l’urgence.

Notes

[1] Les prises électriques se trouvent en général au bas des murs, mais c’est aussi que ma salle des serveurs dispose d’un faux plancher (la majorité des câbles de courant fort sont dedans) et d’un faux plafond (contenant les câbles réseau les fibres, et les câbles incendie).

[2] Roh l’excuse

[3] pas si vieux pourtant, installée en 1999

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://blog-du-grouik.tinad.fr/trackback/748

Fil des commentaires de ce billet

Page top