Surveiller mon salarié

big-brother.jpgSurveillerMonSalarié.com propose tout un système de flicage informatique dans le dos de vos salariés.

Dixit Numérama:

SurveillerMonSalarié.com propose aux entreprises d’installer un mouchard sur le poste de leurs salariés, pour enregistrer jusqu’à la moindre touche qu’ils saisissent sur leur clavier. Une solution non seulement dérangeante d’un point de vue éthique, mais aussi souvent contre-productive d’un point de vue entrepreneurial.

Des fois que certains patrons seraient tentés, je tiens à leur préciser que c’est clairement illégal, chronophage et en plus le prix c’est l’arnaque. et je propose si vous tenez à empécher vos salariés de regarder par la fenetre qu’est internet une méthode plus simple, efficace et meilleure pour les relations sociales, c’est de bloquer les sites de réseaux sociaux. Vous n’aurez pas à jouer le pervers qui espionne, car vos chers employés n’auront pas accès au contenu qui pourrait "être nocif" pour la productivité.

Leur soft est de 790 euros HT par poste.

Pour ce même prix, 790 € HT, Je vous propose [1]:

Le proxy pour tout votre LAN (donc même pas besoin de s’embêter à l’installer en douce sur tous les postes, juste le brancher entre la connexion internet et le LAN) Ce tarif n’inclue pas le serveur avec 2 cartes réseau. (Comptez environ le même prix pour une petite machine), ni le déplacement pour installer tout ça dans votre LAN (je voyage en seconde, rien de dramatique)

Pour 790 € supplémentaires:

Je veux bien développer une page web simplissime pour gérer les blacklists white-lists de votre proxy.

Pour 50€ supplémentaires:

je vous rédige le supplément à ajouter à votre charte informatique à présenter en CHSCT

Pour les dix premiers clients, je fais le tout à 1000€, Méga promotion, profitez en!

megapromo.gif

Les avantages de ma solution:

  • C’est pour tout le LAN, nombre de postes illimités
  • Vous remplissez votre obligation légale de conserver les traces de connexion 1 an (le proxy le fera).
  • Vous ne perdez pas de temps à espionner l’activité informatique de vos salariés.
  • Vous n’êtes dans l’illégalité en espionnant la sphère privée de vos salariés., on bloquera simplement si vous le souhaitez l’accès aux webmails, les protocoles msn et ce genre de trucs.
  • Je le fais sur des outils libres connus et documentés (IPtables, Squidguard, squid3, linux etc...), de telle sorte que vous ne serez pas gnieark dépendant, n’importe quel informaticien, trouvera la documentation nécessaire pour s’approprier l’outil.

Ce billet est un petit délire de ma part. Je voulais souligner l’absurdité de vouloir espionner alors qu’il suffit de "couper". Quand on ne veut pas qu’une connerie soit faisable, il faut rendre cette connerie impossible (c’est du Murphy façon Gnieark). mais la solution proposée est largement faisable, dans l’ordre de prix que j’ai indiqué (par moi ou un autre).

Notes

[1] TTC au black, mais HT sinon je trouverai un moyen de faire une facture

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://blog-du-grouik.tinad.fr/trackback/434

Fil des commentaires de ce billet

Page top