Encapsuler une connexion RDP à travers un tunnel SSH

chez-moi-www-travail.jpg

Je suis chez moi, et j’ai un doute sur mes congés. Ce doute je peux le lever en prenant la main sur un serveur Windows du travail (CF image ci dessus).

J’ai une clé RSA qui me permet d’accéder à la passerelle en ssh (et c’est le seul accès au LAN du travail depuis l’extérieur). j’avais commencé à prendre la main dessus, bidouiller mon script iptables pour me faire temporairement une redirection de ports. ... ... oui, il y a beaucoup plus simple et je viens juste de m’en apercevoir. sans rien toucher à la passerelle, encapsuler la connexion RDP à travers un tunnel SSH

Onvrir un tunel ssh.

#1234 est un port au hazard
#192.168.11.248 est l'IP locale du serveur windows
#3389 est le port utilisé par le protocole RDP
ssh -L 1234:192.168.11.248:3389 user@ipPubliqueDeLaPasserelle

et dans un autre terminal:

rdesktop localhost:1234

Voila. dans le même principe, je pourrai encapsuler une connexion telnet vers l’autocommutateur... ou n’importe quoi en fait. Je me suis permis ce billet car la pluspart des documentations qu’on trouve sont pour un PC client windows avec Putty.

Ah j’oubliais, la conclusion, j’aurai bien quelques congés début mai :p

source

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://blog-du-grouik.tinad.fr/trackback/866

Fil des commentaires de ce billet

Page top