Technologies du passé #3 Le "notification server" d'Alcatel

Mis hors service la semaine dernière, je viens de le rallumer 5 min pour en faire quelques photographies.

Le notification serveur est un programme qui a été développé pour/par Alcatel. Il servait à prendre en compte des alarmes (alarmes techniques/ appels malades) et générait un appel ou un message texte sur des téléphones sans fil.

Les alarmes arrivaient via des trames séries V24 sur les ports COM du notification serveur. Ce dernier était raccordé à l’autocommutateur (un alcatel 4400) via le réseau informatique.

Vous comprenez que dans un hôpital, c’était un élément quasiment vital [1] pour le fonctionnement. Et pourtant... Voici la tête du "notification serveur":

IMG_20140305_093910.jpg

Deuxième frayeur, c’était un windows 2000. Je me souviens qu’en 2007 je crois on avait tenté de le migrer. Il n’avait pas été possible de le passer sous XP

IMG_20140305_094002.jpg

Troisième frayeur: Il ne démarre pas des services en tache fond, mais une fenetre de commandes DOS par service:

IMG_20140305_094621.jpg Il n’est donc pas possible de fermer la session, ça arrêterait les programmes du notification server.

Et petit aparté, Voici la PCB qui reçoit des contacts secs et envoie les changements d’états des contacts sur une trame série. "Observation de contacts pour notification server" C’est une création de l’entreprise MWS (j’en reparlerai dans les jours qui viennent en bien au sujet de leur produit "tamat"):

IMG_20140305_094940.jpg

Au niveau du paramétrage (telle alarme est notifiée sur tel téléphone, dans telle tranche horaire, et le reste du temps, notifiée à ....), Il y avait un petit GUI qui se présentait comme ça.

IMG_20140305_094654.jpg

IMG_20140305_094808.jpg

IMG_20140305_094834.jpg

Présenté comme ça vous pourriez croire que le Notification Server était une bouse logicielle dévellopée par des stagiaires en turbo pascal et en visual basic pour le GUI. Et bah non, remettons le notification server dans son contexte:

On est au début du réseau informatique. Alcatel est précurseur/leader dans les autocommutateurs téléphoniques, mais ce sont des technos différentes. Dixit les anciens installateurs téléphoniques avec qui j’ai pu en parler, ils ont vu le notification server pour la première fois sous windows 98 puis sur millenium. A cette époque, dans les petits hopitaux et les petites maisons de retraite, il y avait au maximum 3 ordinateurs qui se partageaient la bande passante du modem RTC 56k pour aller sur internet. Éventuellement il y avait un switch, mais pas forcément de réseau, et encore moins de serveurs dignes de se nom. Bref, je pense que c’est un produit qui allait avec son époque. De plus, le report des appels malades sur la téléphonie sans fil était comme je l’écrivais plus haut un confort qui allait en complément des bandeaux lumineux ou autres systèmes à LED, et n’avait pas de contrainte de haute disponibilité.

Et chose surprenante en fait il ne plantait pas si souvent que ça, je ne le redémarrais pas plus de deux fois par mois.

J’ai changé le notification serveur afin d’anticiper la mort de l’ordinateur qui le supportait, afin d’anticiper des travaux d’extension, mais aussi de façon à garder une technologie neutre par rapport du fabriquant des systèmes malades. A présent c’est un "vrai" serveur sous linux , le tamat].

Et vous savez quoi? Dans certains hôpitaux, ils ont virtualisé le windows 2000 afin de pérenniser le notification serveur au lieu de chercher à le faire évoluer. Signalement de failles: Il reste des windows 2000 dans certains hôpitaux. Quand je vous dit que la virtualisation c’est le mal :p

Note

[1] Il y a quand même les bandeaux lumineux dans les salles de soins qui préviennent des appels malades

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://blog-du-grouik.tinad.fr/trackback/862

Fil des commentaires de ce billet

Page top