Serveur dhcp udhcpd vite fait sous débian

DSCN0282.JPG

Voici quelques notes vite fait sur ce serveur dhcp "uhcpd".

Comparaison uhcpd VS isc-dhcp-server

Jusqu’à présent c’était "isc-dhcp-server" le serveur dhcp mis en avant par débian.

A première vue, (d’après ce que je lis dans le fichier de configuration) uhcpd est plus simple que isc-dhcp-server, mais ne permet pas certaines configuration avancés[1] par exemple:

  • Paramétrer une plage d’adresses dynamiques discontinue
  • Le faire travailler sur une plage d’adresses IP pour une carte réseau, et une plage d’adresses IP différente pour l’autre carte

Bref, dans le cas du serveur du travail (qui a trois pattes réseau), servant pour plusieurs LANS, ayant des trous dans la continuité des adresses dynamiques à causes de certains matériels qui ont des IP fixes, udhcpd ne me conviendrai pas.

Mais pour les tests[2] que je veux faire ce soir sur mon LAN domestique composé d’une dizaine de matériels, c’est parfait, et ce sera installé en 3 minutes.

Concernant les performances de chacun, je n’ai aucune idée duquel est le meilleur.

Prérequis fixer l’IP de la machine

Le serveur dhcp doit avoir son IP fixée manuellement, dans la plage d’IP correspondante à sa fonction (genre 192.168.0.254 pour un serveur distribuant des IP de 192.168.0.5 à 192.168.0.253)

Si votre debian a une interface graphique (gnome), utilisez le GUI. Si ce n’est pas le cas, voici un exemple de fichier /etc/network/interfaces sur un serveur ayant deux cartes réseaux avec IP fixes. Supprimez toutes les références à eth1 et le deuxième bloc si vous n’avez qu’une carte, mais pensez à renseigner le "gateway" pour eth0 du coup

# This file describes the network interfaces available on your system
# and how to activate them. For more information, see interfaces(5).

#Les interfaces qui seront activées au démarrage de la machine:
auto lo eth0 eth1
# The loopback network interface
iface lo inet loopback

# The primary network interface
allow-hotplug eth0
iface eth0 inet static
        address 10.0.0.254
        netmask 255.255.255.0
        network 10.0.0.0
        broadcast 10.0.0.255
        dns-nameservers 127.0.0.1
        dns-search lan


#carte reseau vers le modem
iface eth1 inet static
        address 192.168.10.252
        netmask 255.255.255.0
        broadcast 192.168.10.255
        network 192.168.10.0
        gateway 192.168.10.1


Installation

  1. apt-get install udhcpd

Fichier de configuration vi /etc/udhcpd.conf

Le fichier de configuration /etc/udhcpd.conf par défaut est fonctionnel, et plutôt clair, ça ne mérite pas un billet complexe, fouinez dedans. Voici le mien udhcpd.conf configuré pour:

  • la plage d’IP sera 10.0.0.* (afin de m’éviter toutes confusion avec les IP du LAN freebox pour les tests que je veux faire)
  • début de la plage 10.0.0.5 fin 10.0.0.253
  • le serveur DHCP est la meme machine que la passerelle IP 10.0.0.254

Activer udhcpd

Lors de l’installation, il a du prévenir qu’il fallait faire un tour dans /etc/default/udhcpd pour l’activer.

Dans le fichier /etc/default/udhcpd:

DHCPD_ENABLED="yes"

lancez la commande

  1. /etc/init.d/udhcpd start

Pour le mettre en marche.

Conclusion

Je vérifie de mon coté que ça fonctionne, puis je publie ce billet.

Notes

[1] Du moins ce n’est pas indiqué comment faire

[2] Qui ne feront pas l’objet d’un billet dans l’immédiat

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://blog-du-grouik.tinad.fr/trackback/815

Fil des commentaires de ce billet

Page top