Découverte des RMLL

Les rencontres mondiales du libre sont en ce moment à Strasbourg et j’y suis.

Je profite d’un peu de temps avant d’aller ronfler, préalable à une seconde journées de conférences pour vous faire un premier bilan.

Les samedis et dimanche étaient "les journées grand public".

P1020271.JPG

Une petit village de communautés pour présenter le logiciel libre au grand public. j’avoue que ces deux journées étaient sympathiques mais n’étaient pas particulièrement intéressantes, nous avons surtout visité Strasbourg du coup. Et devinez quoi? César le canard était avec moi.

P1020317.JPG César le canard dans une fontaine Place kléber -Strasbourg

P1020377.JPG César le canard au Parc de l’Orangerie - Strasbourg

Allez, je vous passe les photographies type photo de vacance.

Les RMLL commençaient vraiment aujourd’hui.

On a ciblé surtout les conférences concernant la santé. Dont:

Une introduction par le doyen de la fac de droit.

Modestement il a directement annoncé qu’il était assez hermétique à la technologie, mais qu’il avait lu les documents présentés (écrits de Richard Stallman par exemple). Il a donc fait un discours sur des bases de philosophie et des principes de droits. Citant par exemple Proudhon, qui avait dénoncé les brevets dans l’agriculture et les semences. Il a rappelé les principes de la propriété. Bref un super discours d’introduction qui avait l’avantage d’être objectif et neutre.

Une présentation du logiciel libre dans le système d’information du CHU de strasbourg.

Ils partagent mon point de vue, sont pragmatiques, et sont loins du "full logiciel libre".

Les avantages du libre sur la maîtrise des données qui sont dedans sont indiscutables. La notion de coût de sortie d’un logiciel a été évoquée. C’est à dire: Lorsque finalement quelques années plus tard on souhaite changer de solution, il faudra envisager entre autres la migration des données de l’ancien système par exemple. Si on estime ces coûts dans le critère de choix, le libre prend un avantage.

Concernant les terminaux utilisateurs, quasi mono applicatifs (on allume, presque pas de temps de chargement, accès direct à l’application, sans rien d’autre) qu’on trouve dans des services médicaux techniques (pharmacie, laboratoires etc...). Bah effectivement dur à faire sur windows ça.

OsiriX

Osirix est à l’imagerie médicale ce que VLC est à la vidéo. Paradoxalement, le succès de ce logiciel (sur interface d’Apple) vient de l’investissement publicitaire etc... qu’a fait la pomme sur ce produit. (ce qui met aussi en valeur l’Apple store de présenter ce genre de produits libre et gratuits) #WinWin

D’autres conférences

Plus techniques, plus bidouillages, des présentations de développements hallucinants.. pleins de geekeries.

Il y avait de tout. Le "village des assos" s’était déplacé dans la faculté, beaucoup plus rempli, Fedora y était représenté par exemple.

Rencontres

Ah au fait tiens, un de mes voisins de chambre avec qui j’ai discuté tout à l’heure est le mainteneur de GRUB (premier logiciel à se lancer après le bios, installé sur des millions de machines à mon avis). rien que ça.

Ça m’a permis de discuter (en anglais souvent) avec pas mal de gens hétéroclites. Un professeur d’informatique espagnol. Un développeur indou. etc...

Et César?

Il suit pendant les conférences

P1020428.JPG

Commentaires

1. Le dimanche, juillet 17 2011, 17:27 par pronoiaque

Visiblement la conf qu'on a raté était sur la neutralité du Net et une annonce d'un forfait 3G de la Fédération France Wireless : http://korben.info/un-forfait-3g-qu...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://blog-du-grouik.tinad.fr/trackback/627

Fil des commentaires de ce billet

Page top