2 ans de grouik

2ans.jpegCher blog, pour tes deux ans, je t’offre un billet plus long que la moyenne, ta biographie.

Aujourd’hui mon blog a deux ans. (il rentre dans sa troisième année)

C’est un classique pour les blogueurs de faire un un billet à cette occasion. Je ne serai pas original. On s’en fout, c’est le billet où le blogueur raconte sa live, mais:

Ça me fait plaisir, même wikipédia le dit que le blogueur est nombriliste, et quelque part, un blog est une œuvre (travail, création expression ça définit bien l’oeuvre ça ?) Si modeste soit elle. Et puis.. Un blog traitant pas mal des logiciels open source se doit de faire un mode d’emploi.

Je vais tenter de faire un petit mémo sur les évolutions de ce blog. car oui, en deux ans: la ligne éditoriale a changée (deux évènements principalement). Mon lectorat a changé aussi. Malgré une période (je pense) d’autodestruction de ce site. Les statistiques (installées depuis mars 2009) sont modestes mais encourageantes: ça fait que monter.

La première version de ce blog avait 3 différences:

  • Il était sous spip
  • Il n’était pas anonyme
  • Il était installé sur mon compte free.

A l’origine, j’avais quelques créations en vb6 (dont j’ai presque honte aujourd’hui, c’est que je progresse) que je souhaitais partager. Mais tenir un site/blog avec juste ça ce n’est pas assez dynamique. Je me suis pris au jeu et ait commencé à raconter mes découvertes informatiques diverses et variées.

En avril 2009, j’ai laissé courir mon imagination et ait commencé la réaction de Thémis. Un web roman sur lequel je transposais certaines choses de my life, traitant d’une tueuse à gage tombée amoureuse de son voisin geek informaticien. Ma trame était rédigée. Une idée par épisode. et je m’imposais avec plaisir d’en rédiger 2 à trois par semaine. Je publiais le lendemain de la rédaction après une dernière relecture. Les statistiques m’indiquaient une quinzaine de personnes (pics après chaque publication en plus des visiteurs tombés au hazard d’une recherche google) qui suivaient ce web roman et puis une vingtaine de lecteurs qui ont lu l’ensemble des épisodes après être tombé par hasard au beau milieu des batailles de Chloé (l’héroïne). J’ai continué cependant à publier des trucs geeks entre deux épisodes. Ça m’a fait vraiment plaisir d’être lu assidument. Mon petit orgueil était flatté même si je savais que je faisais un truc pour moi principalement, sans prétention (hum). Laisser courir mon imagination sur mon clavier. Ce n’est pas déplaisant. Emma et Céline m’ont dit que ça leur manquerai de ne plus avoir un peu de lecture gniearkienne le matin lorsque je leur ai dit que je ne comptait pas continuer Thémis. Il y en a eu 35 je crois (d’épisodes). Pourquoi j’ai arrêté Thémis? Il y a trois raisons qui me viennent à l’esprit.

  • Ma trame (mon fil conducteur) n’était pas finie. J’ai improvisé les derniers épisodes rédigés sans trop savoir où aller. L’inspiration n’est jamais venue pour la trame de la "seconde saison". Luttant face au billet blanc, l’écriture n’était plus agréable.
  • Je n’ai pas réussi à faire rebondir l’histoire. Mon idée aurait été de faire mourir un personnage. Je crois que j’étais devenu amoureux du personnage féminin (la loose), donc je ne pouvais pas la tuer. José était le narrateur. Je ne sentais pas de faire une pirouette littéraire pour changer ce dernier, ni me tuer, car je m’étais en partie transposé dans ce personnage. Jessy quand à elle, arrivée en cours, je n’avais pas fini de l’exploiter (son coté tueur au sang froid en manque affectif)....
  • La dernière raison est que Gnieark n’est pas vraiment anonyme. J’ai eu un visiteur indésirable à qui je ne souhaitais pas montrer ce que j’avais transposé de moi même dans une fiction.

Le visiteur en question est resté plus de trois heures, et les logs montrent qu’il a lu tous les billets un par un (avec le temps qu’il faut pour les lire, au moins les survoler) Le proxy de mon travail montre qu’il s’agissait d’une personne dans l’encadrement de mon travail (logs du dhcp et du squid à l’appui).

Voila pourquoi j’ai laissé tomber Thémis. Je l’ai même un peu plus tard dé publié. Je comptais le réécrire en mieux sur un autre site, mais ne l’ai jamais fait (l’idée n’est pas abandonnée ceci dit).

La dernière raison explique peut etre en partie la série de billets techniques imbuvables (les billets techniques récents sont mieux faits). C’était un flood du serveur juste pour décourager ce visiteur (inconsciemment de ma part je pense).

Mon peu de visiteurs mais réguliers s’est transformé en une majorité de visiteurs venant de google mais plus nombreux (j’ai franchi le seuil des 2000 visiteurs par mois récemment). J’essaie de continuer dans ma ligne informatique tout en redonnant une âme à mes écrits. ça a l’air de marcher.

Il y a un truc qui me gène ceci dit, j’impute ça à ma façon d’écrire et à la thématique de mon blog, c’est le peu de commentaires. Je comparais avec une blogueuse qui cumule trois fois moins de visites et trois fois plus de commentaires. Il m’est arrivé plusieurs fois cependant de tomber sur une discussion dans le forum de ubuntu, celui de starbridge... traitant d’un billet de mon blog par contre (la classe, ça fait plaisir).

Quand aux autres évènements: le nom de domaine tinad.fr, je ne me souviens pas, je crois que je l’avais acheté pour autre chose principalement qui n’a pas été fait (ce pourquoi, on n’est pas sur un www) malgré que ce soit le site le plus demandé du domaine.

L’évolution de ce blog (et de tinad.fr en général): Je progresse en javascript et en php, me permettant de parfois créer un contenu "utile ou dynamique" comme vous voulez. Les gnieark anime: j’aime bien toucher à tout même si c’est tres "fait maison", et l’idée de la voix et de la vidéo alternant avec des écrits et des tutos, ça me plait bien. Je pense continuer, ce n’est que le début.

Pour finir un petit clin d’œil à d’autres actifs du web:

  • Pronoiaque: seigneur geek.
  • Lucien: Padawan geek (j’ai soupçonné Pronoiaque d’etre Lucien à une époque d’ailleurs), dont le blog est une caricature de l’informaticien. Il m’arrive souvent de jouer sur ce coté de la caricature du nerd limite autiste. Certains de mes billets ont inspiré Lucien je pense d’ailleurs. Mais Lui il le fait jusqu’au bout, à fond avec une prose superbe ;).
  • Emma, rien à voir avec les deux geeks boutonneux et lunetteux ci dessus, qui m’a poussé au début de mon blog.

En conclusion: Chers lecteurs non blogueurs, c’est chronophage, mais on prend du plaisir à tenir un blog.

Joyeux anniversaire mon cher blog

Au fait, c’est bientôt mon anniversaire (le vrai), je voudrai.... quelques années de serveur dédié

Commentaires

1. Le jeudi, octobre 21 2010, 15:42 par Lucien

Je souhaite un bon anniversaire au blog du Grouik, et merci pour le petit clein d'oeuil, cela m'a fait très plaisir!

Et je rejoins ta conclusion : certes on y passe énormément de temps, mais on prend beaucoup de plaisir solitaire! :)

2. Le vendredi, octobre 22 2010, 15:20 par gnieark

merci Lucien

3. Le lundi, octobre 25 2010, 01:35 par Lucien

Par curiosité, tu en es à combien d'articles? Je viens de dépasser les 150 articles il y'a peu, tu dois largement être au dessus de 300 non?

4. Le lundi, octobre 25 2010, 09:34 par gnieark

juste au dessus de 300.

J'ai 310 articles publiés... mais aussi une quarantaine qui sont des brouillons plus ou moins avancés, ou des trucs que j'ai retiré du blog.

Le temps passé.
Certains, surement la majorité en fait, c'est 5 - 10 minutes,

Les "gnieark anime" qui durent qu'une min c'est 1 heure, si pas de nouveau personnage, 2 ou trois heures sinon (et je m'améliore).

D'autres (certains tutos) avec les tests, le temps de documentation et tout,  je crois que j'ai déja dépassé la dizaine d'heures (pour au final arriver à un truc super court). mais en général ce sont des trucs qui me resservent au travail ou pour ma curiosité perso.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://blog-du-grouik.tinad.fr/trackback/435

Fil des commentaires de ce billet

Page top