Le partage NFS

minietdd.JPG Généralement, j’ai beaucoup de vaisselle à faire car je ne la fais pas tous les jours. et j’aime bien cuisiner. Il m’arrive donc de lancer un film en streaming (grace à vlc) depuis mon mon gros pc et de le visionner sur le netbook dans la cuisine.

C’est quand même un truc de geek de prendre le temps de balancer un flux sur le réseau pour ça.

L’autre solution est le partage des dossiers. Mais les deux étant sur linux (une fédora13 et un ubuntu netbook). Je ne trouve pas pertinent d’utiliser samba.

C’est parti pour le mémo "mise en place du nfs"

Le serveur est la fédora 13 (ip fixée sur 192.168.0.253). Le client est le ubuntu en dhcp.

Coté serveur:

Sur la fédora tout est déja installé de base.

J’ouvre à tout mon lan (d’où le /24).Voici le fichier /etc/exports:

/home/gnieark/Vidéos          192.168.0.0/24(ro,sync)

Relancer nfs, et ça permet au passage de vérifier que ça marche bien.

/etc/init.d/nfs restart

Le firewall du serveur:

Cette partie est une copie du tuto fedora

Par défaut, portmap définit dynamiquement les ports NFS à utiliser et les transmet au client par le port 2049, ce qui complique la configuration du pare feu. Pour simplifier, il est préférable de fixer les ports, afin de laisser notre pare feu activé. Vous pouvez soit utiliser l’utilitaire graphique, system-config-nfs, soit éditez le fichier /etc/sysconfig/nfs manuellement pour qu’il ait les paramètres suivant :

LOCKD_TCPPORT=32803
LOCKD_UDPPORT=32769
MOUNTD_PORT=892
STATD_PORT=662

Ensuite, modifiez la configuration de votre par feu pour qu’il ouvre ses ports

system-config-firewall

Les ports à ouvrir sont :

2049 (nfs) tcp/upd
111 tcp/upd
32803 tcp/udp
32769 tcp/udp
892 tcp/udp
662 tcp/udp 

Par défaut, seuls les ports 2049, 111 et MOUNTD_PORT sont utilisés. Les autres correspondent à diversent option du server NFS.

Finalement, il vous faut redémarrer le service NFS pour prendre les modifications en compte :

/etc/init.d/nfs restart

Si vous souhaitez démarrer le serveur NFS au démarrage, utilisez :

chkconfig nfs on
chkconfig rpcbind on

Le client ubuntu

Ce coté de ubuntu m’irrite passablement. Samba s’installe automatiquement par un gui (je n’ai rien contre, au contraire, l’intercommunication des systemes toussa). cependant NFS, faut l’installer à la linuxienne. Il n’est pas présent. D’autant que bon nfs-common, c’est moins d’1MO (comparé à samba...)

J’ai tout dit:

sudo apt-get install nfs-common
sudo mkdir /mnt/partage
sudo mount -t nfs 192.168.0.253:/home/gnieark/Vidéos /mnt/partage

Je vais faire ma vaisselle.

Commentaires

1. Le dimanche, décembre 8 2013, 13:13 par Mégamodeste

Merci pour cette explication super claire qui me remotive à essayer ça, et surtout merci de l'avoir faite en Français.

PS : dans la question validation du commentaire la réponse est fausse ; dark vador est la grand mère de luke bien sur !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://blog-du-grouik.tinad.fr/trackback/387

Fil des commentaires de ce billet

Page top